mercredi 10 juillet 2019

Weekend à New York

J'ai quitté Philadelphie en prenant un bus samedi matin, en direction de...

N E W   Y O R K   C I T Y

pour un petit weekend de folies. 


C'est la quatrième fois que je posais un pied à New York. J'ai tout de suite trouvé mes repères, repris une carte de métro et ai rejoins Nathan à l'auberge où il avait déjà passé deux nuits. 

New York n'était pas dans la liste de mes destinations pour cette année car j'ai déjà eu la chance d'y aller plusieurs fois. Pourtant, je n'ai pas hésité quand Nathan m'a proposé d'y aller pour ce weekend unique. Je savais qu'on passerait un moment exceptionnel. J'avais hâte et j'avais bien raison. 

Il a tellement de choses à voir dans cette ville que j'ai à peine croisé mes itinéraires précédents. 

On a commencé par aller voir Frozen : The Musical on Broadway. Quel cliché, pour des Cast Members ! Eh bien n'empêche que c'était absolument époustouflant. D'une telle beauté... J'ai été obligée de verser quelques larmes. Pour les plus curieux, je mets un petit lien ici, ça vous donnera un aperçu. 

St. James Theater

Le Cast au complet

Après une petite balade dans le nord-ouest de Central Park, on a rodé dans Chinatown pour un diner aux couleurs locales. Et puis la marche digestive s'est faite sur le Pont de Brooklyn qu'on a traversé depuis Manhattan. 

Central Park

Coucher de soleil à Chinatown

Chinatown

Nous, sur le Brooklyn Bridge





Dimanche le rendez-vous était fixé à 12h. Toute la ville s'est préparée pour la NYC Pride March, la Marche des fierté. La Gay Pride, quoi ! Mais pas une simple Pride. C'était la 50e, la mondiale, celle de New York ! 

Vous avez déjà fait la Pride de Paris ? 
On s'attendait à un truc similaire, un défilé qu'on suit, qu'on regarde, de près ou de loin, qui dure quelques heures, tout au plus. 
Eh bien c'était différent. Ici, on était spectateurs d'un défilé bien coloré ! On a vu de tout, et surtout de l'excentrique. Et puis ça a duré bien plus longtemps que prévu. On pensait aller boire un verre, se poser dans un bar en milieu d'aprèm mais ça a en fait duré jusqu'à plus d'1h du mat' ! 

Au bout d'un moment, on en avait marre d'être spectateurs alors quand on nous a proposé de sauter les barrière pour marcher et danser avec les bus, on l'a fait ! On a remonté quelques Rues, puis on les a redescendues et on a recommencé parce qu'on aimait bien la musique. 

Et puis on a eu des cadeaux : des drapeaux, sifflets, éventails, préservatifs, stickers, badges, bonbons, boissons, bracelets, colliers, sacs... C'était fou... 





Ma récolte du jour

Nous sommes rentrés, complètement épuisés, à pas d'heure. 






Lundi, programme de touristes !
On a commencé par la High Line qu'on a chopée au nord pour aller vers le sud. En route, j'avais repéré une adresse citée dans une de mes BD préférées (Paul, de Michel Rabagliati) : un Diner bien typique. Sauf que l'adresse datait des années 70 et n'était plus tout à fait la même. L'extérieur, oui. Mais le menu était complètement bobotisé avec des prix ahurissants. On a donc tracé notre route pour trouver une super adresse d'extrêmement bons burgers. Si vous passez par là, je vous la recommande vivement : New York Burger Co. (Maps).

Vue depuis la High Line

High Line au milieu des buildings

Empire, diner

Burger au saumon, pain brioché, frites maison, sauces à tomber... 




Destination touristique suivante : on a pris un le Roosevelt Island Tramway, un téléphérique qui relie les îles de Manhattan and Roosevelt. Je n'avais absolument jamais entendu parler de ça. Le prix ne coûte pas plus cher qu'un trajet de métro et est donc inclus avec la Metrocard si on a pris un abonnement.
Le trajet ne dure que quelques minutes mais la vue est à tomber. À l'aller, comme au retour !









On a continué les clichés en arrivant sur un des quartiers nord de Brooklyn : Dumbo. Le nom n'est pas forcément parlant mais son spot photo l'est beaucoup plus. J'étais un peu septique à l'idée d'aller faire la même photo que tous les autres mais je n'ai absolument pas regretté, finalement. C'est pas pour rien, que c'est aussi connu : la vue est grandiose.
Et en bonus, j'ai reconnu un plan de série ! La vue de l'appart de la famille Humphrey dans Gossip Girl.

Cécile au premier plan. Manhattan Bridge en arrière-plan. 


La pauvre famille Humphrey qui vit à Brooklyn...




Et puis on a fini la journée en prenant un métro de plus d'une heure pour descendre jusqu'à... Coney Island ! Ce lieu mythique était dans ma liste des choses à voir à New York depuis bien longtemps. En bons fans de parcs d'attractions et de jeux vidéo de gestion de parcs d'attractions, on était plus qu'heureux de pouvoir enfin y aller.
On a bien rodé au milieu de cette grande foire, des peluches, des hot dogs, des manèges... Et puis on s'est décidés : on a pris un ticket pour Cyclone, ce gros manège en bois qui nous faisait penser au générique de Notre Belle Famille (les vrais comprendront). Puis on a fait trempette dans l'océan Atlantique, en faisant coucou à la France, au loin (bon, pas tout à fait dans la bonne direction mais c'était quand même stylé). Un sacré chouette moment.

Trop belle cette rame de métro, nan ?

Concours du plus grand mangeur de hot dog... On a loupé ça !




Cyclone, tout en bois ! 
Wagon mécaniques. Ce manège doit au moins avoir 100 ans.












Sur le retour, on a fait un petit arrêt à Times Square, mais plus besoin de présenter cet endroit, je pense...








On n'avait pas réservé les mêmes vols retour, Nathan et moi.
J'ai donc eu quelques heures de plus à arpenter la ville qui ne dort jamais.
J'en ai profité pour rendre visite à une de mes plus belles rencontres de voyage : Miriam.
Pour rappel, je l'avais rencontrée dans une auberge à Bali en juillet 2015. On avait visité l'île sur mon scooter Barbie. Ensuite on s'est revues en novembre de la même année. Elle m'avait gentiment hébergée pour mes deux premières nuits à Los Angeles. Et plus insolite encore, on s'était de nouveau retrouvées en même temps à Paris, été 2017. On avait alors passé une journée à visiter le quartier latin ensemble puis une autre fois, on avait déjeuner avec ma mam, toutes les trois, rue Mouffetard.

Et donc de nouveau, nos chemins se sont croisés ! À New York, cette fois-ci, car c'est maintenant ici qu'elle vit. J'ai eu droit à une visite guidée de Columbia University car elle y était étudiante (tout fraîchement diplômée). On a passé quelques heures à se raconter nos vies comme si on s'était quittées la veille, en se promettant de se retrouver dans un autre coin du monde la prochaine fois.

Avec Miriam

Chapelle St Paul, Université de Colombia



Ainsi s'est achevée ma quatrième visite de New York.
Une fois de plus, j'ai adoré et je m'y suis sentie bien et en sécurité. Peut-être qu'un jour j'aurai la chance pouvoir y rester plus longtemps, qui sait...

Pour la petite histoire, je suis rentrée à Orlando avec un streptocoque au fond de la gorge qui m'a clouée au lit pendant plusieurs jours.





PS : Léo, un jour j'irai à New York avec toi (: