mercredi 6 février 2019

New job

Il est temps d'expliquer un peu plus ce que je fais. 
Je suis ici, au Walt Disney World Resort
   > Le parc Epcot (Experimental Project Community Of Tomorrow)
      > Le World Showcase 
         > Le Pavillon Français
            > L'attraction Impressions de France :


Le Palais du Cinéma

C'est quoi cette attraction ? Il s'agit en fait d'un film de dix-sept minutes et cinquante-quatre secondes 18 min qui présente les paysages français, de la compagne provinciale à Paris sur des airs de musique classique de quelques uns de nos grands compositeurs. Il est diffusé dans un magnifique théâtre de trois projecteurs sur cinq écrans, offrant une vision de 220° aux spectateurs ébahis. 

Le film a été tourné en 1979 et n'est donc plus de toute fraîcheur. Certaines images font un peu vieillottes mais les paysages et les châteaux restent magnifiques. La combinaison avec la bande son fait vraiment passer un super moment !

Il y a deux positions principales, à cette attraction : le « greeter » et le « théâtre ». 

En tant que « greeter », on se trouve dehors, à l'entrée de l'attraction et on accueille ou on renseigne les touristes. On annonce le temps avant le prochain film, on indique les toilettes les plus proches, on indique la boulangerie, on indique où prendre une photo avec Belle, où prendre une photo avec Aurore, où se trouve l'espace Kidcot (j'y reviendrai) et on explique que non, on ne peut pas aller voir la Tour Eiffel de plus prêt car ce n'est qu'une décoration. Une fois que le film a commencé, on note le nombre de spectateurs sur la feuille de suivi et on recommence.

L'intérieur du théâtre

Quand on est « théâtre », c'est complètement différent. Avant le début du film et l'ouverture des portes, on monte sur une estrade pour faire un petit spiel avec les règles de sécurité et pour présenter le film en quelques mots. On ouvre les portes du théâtre et on guide les gens pour qu'ils s'installent.
Une fois qu'ils sont tous bien installés, on se positionne devant l'assemblée, on démarre le film et on a quarante seconde pour faire le deuxième spiel où on leur indique la sortie s'ils veulent partir avant la fin, on leur dit qu'on espère qu'ils vont bien kiffer et on leur rappelle d'éteindre leurs téléphones.
Pendant le film, on a le droit de s'assoir et d'attendre que ça se passe. Certains collègues m'ont annoncé que c'était comme une thérapie parce que pour éviter de devenir zinzin à force de voir le même film tout le temps, on se met à penser... et à penser... et à penser... Ça promet ! Non, on n'a pas le droit de regarder son téléphone, de lire un livre ou d'écrire un journal. Il faut que l'on soit au taquet s'il se passe quelque chose d'anormal ! Croisons les doigts pour que ça n'arrive pas...
À la fin du film, on retourne prendre le micro devant les spectateurs pour le troisième spiel, pour leur dire que l'on espère qu'ils ont aimé le petit tour en France et de bien ramasser toutes leurs affaires avant de sortir.
On les accompagne, leur dit au revoir et merci, puis on fait un tour dans les rangs pour voir si rien n'a été oublié... et puis on recommence !

Finalement, les journées passent vite car il y a toujours quelqu'un pour venir faire diversion : quelqu'un qui part en pause (ou qui en revient), un responsable qui vient voir si tout va bien, quelqu'un qui veut partir avant la fin, etc. Et on change de rôle toutes les heures.

Les petites variables du métiers sont les check-lists d'ouverture et de fermeture. On a aussi une réunion quotidienne pour celui ou celle qui commence à 10h. Et chaque soir, un de nous doit être en position sur la « promenade » pendant le feu d'artifices pour signaler tout problème à la division spectacle.
On peut également se balader et des « moments de magie » en offrant des autocollants ou en échangeant des pin's ou en étant... créatif !

Il y a aussi l'espace Kidcot que j'évoquais un peu plus haut. On n'occupe pas ce poste pour le moment  (l'équipe de vente s'en charge, elle est plus grande) mais je pense qu'il sera bientôt de nouveau dans notre « rotation ».
Il s'agit donc d'un espace où on accueille les petits et les grands qui font le tour du monde des pays du parc. On peut y faire tamponner son passeport Epcot, récupérer une petite carte avec quelques mots dans la langue du pays, des dessins et des autocollants.
J'ai moi-même commencé la collection, c'est sympa comme tout !

Espace Kidcot en Chine

Ah oui, j'oublie un détail.... La tenue !

Inspirations pour le pavillon français
Si vous voulez me voir dans cette magnifique tenue, je vous invite à m'écrire directement, haha !

Vous reconnaissez le style d'inspiration ? Je vous en prie, faites-nous en part ! Ici, c'est un grand mystère...

PS : alors, François le Frenchy, tu passes quand ?